0
Hôtel de Ville - Pignan © 3M

Pignan

Situé à 10 km à l’Ouest de Montpellier, Pignan recèle bien des trésors. Le château, devenu mairie, doté d’un jardin ouvert au public ; l’abbaye de Vignogoul, dont l’église se visite et accueille concerts, chorales et danses sacrées ; la vigne bien sûr ; et l’olive, une tradition célébrée chaque année en octobre à l’occasion de la fête de l’olive.

En résumé

  • Abbaye de Vignogoul
  • Fête de l’olive
  • Médiathèque La Gare
  • AOC Languedoc

Le village de Pignan a conservé de nombreux témoignages de son passé médiéval :
ruelles tortueuses, passages couverts, courettes, maisons blotties les unes contre les autres, le donjon carré du XIe siècle, appelé Tour commune, vestige d’un premier château féodal…

À découvrir : le parc du château de Pignan, ouvert au public.
De style Louis XIII, le château devenu mairie fut construit au XVIIe siècle par Daviler, architecte de l’arc de triomphe de Montpellier.

À voir également, l’abbaye de Vignogoul.

Édifiée aux XIIe et XIIIe siècles, cette abbaye cistercienne fut occupée par des religieuses jusqu’à la Révolution.
Réoccupée à partir de la fin du XIXe siècle, plusieurs congrégations se succèdent jusqu’à l’arrivée des franciscaines en 1930 qui y fondèrent un orphelinat.

Aujourd’hui, les religieuses ont définitivement quitté les lieux mais il y subsiste une maison d’enfants.

Seuls se visitent l’église abbatiale et le jardin vivrier où sont cultivés des légumes anciens (se renseigner sur les périodes d’ouverture).

L’olive est une tradition à Pignan.
Sa culture s’est développée très largement au XIXe siècle. Le village comptait alors sept moulins à huile.
Mais le terrible hiver 1956 détruira de nombreux arbres.
Une variété semblant mieux résister sera maintenue et développée : la rougette de Pignan, une exclusivité de la coopérative oléicole du village aujourd’hui.

Plus d'informations sur Pignan

L'office de Tourisme
a sélectionné pour vous