0
Dimanche du Peyrou - Brocante Montpellier © Ville de Montpellier

Le Montpellier "Bohème"

Montpellier regorge de lieux originaux aux charmes insouciants, notamment grâce à la présence de sa faculté des Lettres (20 000 étudiants) et son école des Beaux Arts.

EN RESUME

  • faculté de lettres
  • Beaux-Arts
  • Boutonnet
  • estivales
  • Panacée
  • brocante
  • antiquités
Festival des fanfares @Bastien Defives_Transit © Festival des fanfares @Bastien Defives_Transit

J’aime Montpellier car ici, il y a une vraie ambiance bohème”.

Assis à la terrasse du salon de thé Chic et Bohème, rue Proudhon, Régis est un ingénieur Lillois descendu à Montpellier pour “hummer l’air fantaisiste de la ville”. La capitale du Clapas regorge en effet de lieux originaux aux charmes insouciants, notamment grâce à la présence de sa faculté des Lettres (20 000 étudiants) et son école des Beaux Arts.

Régis, comme tant d’autres, trouve par exemple son bonheur dans les deux quartiers phares : celui du Boutonnet et celui des Beaux-Arts.

Ces deux sites, collés l’un à l’autre, sont les “épicentres des nuits déjantées”, confesse Régis. Au mois de juin, cette zone - qui est souvent considérée comme “un petit village dans la cité” - accueille le Festival des Fanfares, durant lequel des musiciens de la France entière endiablent les amateurs d’instruments à vent jusque tard dans la nuit.

Une mise en bouche pour Régis, qui attend surtout “avec impatience” les Estivales, qui se tiennent sur l’Esplanade Charles de Gaulle. En juillet et août, la municipalité organise en effet des dégustations de vins régionaux, accompagnées d’un marché nocturne. “C’est un véritable moment convivial et festif où toutes les générations se croisent autour d’un bon cru du Pic Saint Loup”, confesse ce grand amateur du sang de la terre.

Et pour se reposer de ces moments très festifs, rien de mieux que de couper la semaine avec une soirée à la Panacée, le centre de culture contemporaine de la rue de l’école de pharmacie.
Je n’ai jamais connu une programmation aussi éclectique dans un lieu d’art”, certifie Régis, le Montpelliérain d’adoption.
La Panacée est en effet un bar, un restaurant, un lieu d’échange mais aussi et surtout un site d’exposition et de résidence pour des artistes venus du monde entier.

Les Dimanches du Peyrou


Combien pour ce sextant s’il vous plaît?”. Comme tous les dimanches matins, Marysa se rend sur l’Esplanade du Peyrou pour tenter de chiner quelques éléments de sa décoration d’intérieur. “Je suis en train de redécorer mon bureau autour de la thématique de la marine”, explique la jeune femme, urbaniste à Montpellier. Les Dimanches du Peyrou sont en effet un marché hebdomadaire d'antiquités et de brocante, lancés à l'initiative de la Ville de Montpellier, qui se déroulent toute la journée, de 7h30 à 17h30.

Un rendez-vous incontournable, qui rassemble chaque dimanche entre 40 et 60 antiquaires professionnels.
C’est l’endroit idéal pour passer un moment apaisant en famille ou entre amis”, certifie Marysa, tout en sortant deux billets de 10 € de son porte-monnaie.
Sextant en poche, Marysa regagne la guinguette installée sur l’esplanade, qui propose des huîtres et du vin blanc sur des tables à l’ombre des platanes.
Elle y rejoint Yvan et Maëlia, son mari et sa fille de 11 ans. “D’autres amis vont nous rejoindre”, explique le papa. “Il y a de l’espace pour que les enfants puissent jouer, et le site est l’un des plus beaux de toute la ville”, renchérit Yvan.  Un véritable succès populaire pour cet événement lancé en septembre 2012.