JardinDesPlantes©LeonTravel&Tourism(2) © JardinDesPlantes©LeonTravel&Tourism(2)

Montpellier, au cœur de la nature

EN RESUME

  • .parc Méric
  • .rives du Lez
  • .zoo

Partout, à Montpellier, la nature est là. Le Lez, le fleuve qui traverse la ville, en est le poumon. Un véritable petit paradis pour les amateurs de balade, de pique-nique et de jogging...


Hôtel de Ville de Montpellier © Hôtel de Ville - OT Montpellier M.Hess

Il est vrai que la nature est ici luxuriante.

Mais tout le monde ne possède pas la même abnégation que les athlètes du MHB. Voilà pourquoi Sophie et Marc aiment se balader avec leur jeune fils de 7 ans au zoo de Lunaret. Le parc est l'un des rares en France à proposer une entrée gratuite.
"Les lionnes, les ours, les guépards ou les girafes sont autant de bonnes raisons de venir passer une après-midi ludique et reposante", confesse le papa, architecte de profession. "Et le zoo n'a rien à envier aux plus prestigieux de l'Hexagone !", renchérit la maman, vétérinaire dans l'une des communes de la métropole de Montpellier. 

Depuis sa source, à Prades-le-Lez, jusqu'à son embouchure, à Palavas-les-Flots, le Lez, le fleuve qui traverse Montpellier, propose un émerveillement permanent tout au long de ses 29 km.

Et s'il sert de base au Mackuc, le club de canoe kayak Montpelliérain plusieurs fois champion de France de kayak-polo, il constitue aussi une maison naturelle et idéale à plusieurs magnifiques cygnes. 

"S'ils restent ici, et qu'ils s'y reproduisent, ce qui est le cas, c'est que le fleuve leur offre un cadre de vie idéal", confesse confesse Vincent Mouret, ornithologue montpelliérain. 

La légende du Lez

Le Lez est aussi un cadre enchanteur, qui regorge de légendes. Comme celle du Rocher de Substantion, qui se situe tout près de la réserve naturelle du Lunaret, véritable havre de paix pour tous les promeneurs. Selon les dires des anciens, le soir de la Saint-Jean (le 24 juin), ce fameux rocher s'ouvrirait, laissant apparaître un trésor, et ce, entre le premier et douzième coup d'horloge. Selon les riverains, certains humains cupides se seraient laissés piéger au sein du rocher, n'ayant pas eu le temps de s'en extraire. Alors, prenez garde à vous !

A lire aussi


Suivez-nous