0
Street art Montpellier © Street art Montpellier - OT Montpellier M.Hess

Montpellier
Street Art

Montpellier est l'une des rares villes en France où se côtoient toutes les tendances artistiques du street art, et ce à chaque coin de ruelle.

Ancien ou moderne, amateur ou professionnel, l'art de rue se répand en ville.

en résumé

  • street art
  • artiste
  • art de rue
  • collage
  • peinture
  • graphisme

Certains datent du début du XXe siècle. D’autres, du début du XXIe. Bien qu’un siècle sépare les trompe l’oeil des graffitis, l’art est le même. Et leur objectif aussi.

Notre modeste objectif est d’émerveiller le plus grand nombre, mais aussi de faire lever le nez des gens de leurs smartphones”, explique un graffeur. 

À Montpellier, les projets éphémères fleurissent un peu partout dans la ville. Tantôt dans le quartier Rondelet, où Mist égaye la façade d'une maison.

Tantôt aux Arceaux, où les street-artists Al Sticking, Smole et Salamèche avaient investi une maison où chaque pièce possédait sa propre ambiance, sa propre empreinte et ses propres questionnements.

L'association montpelliéraine Montpellier Loves Street Art, présidée par Coralie, promeut l’Art urbain sous toutes ses formes et fait découvrir ou redécouvrir des artistes street art.

Elle publie régulièrement des petits livres gratuits consultables en ligne pour parler du travail d'un street artiste sous forme d'un portrait :

Noon, Kirrikoo, Ose, Monsieur BMX, Moyoshi, Sunra et Oups, Quentin DMR...

Retrouvez tous ces magazines sur le compte Montpellier Loves Street Art

VERDANSON : BERCEAU DU STREET ART


"A Montpellier, le Verdanson est le berceau du graffiti et du street art. On y retrouve le travail de plusieurs générations d'artistes de rue", explique un graffeur bien connu dans la ville.

Mais celui-ci préfère garder l'anonymat. Une religion chez ces artistes souvent hors du temps.

« Seul ou à plusieurs, nous prenons autant de plaisir à graffer que ce que le musicien prend de plaisir à jouer du violon », renchérit-il.

Et sur le Verdanson, la musique est tantôt voluptueuse, tantôt revendicatrice. Et surtout, révélatrice des questionnements de la société à diverses époques. 

« Nous essayons de toujours avoir un temps d'avance, en peignant les sujets sociétaux de demain », confesse l'artiste.

street art verdanson

street art verdanson

street art montpellier © Editions Chabot - OT Montpellier

Suivez la communauté sur @igersmontpellier

UNE FORTE COMMUNAUTE D'INSTRAGRAMERS


L’effervescence d'art de rue qui se répand à Montpellier a donné naissance à une forte communauté d’utilisateurs de l'application de partage de photos Instagram.

Passionnés. Libres. Observateurs. Enthousiastes. Artistes…

Plus de 2.000 Instagrammers arpentent inlassablement les ruelles de la cité, à la recherche du cliché rare, de la vue imprenable.

« Ce qui est intéressant, c’est de voir qu’un même endroit peut être photographié de mille façons différentes. Chacun a son regard », explique Sigrid (34 ans), alias @ettisi, l’une des trois « manigers » (comprenez : manager de la communauté Instagram) à Montpellier.

Mais Instagram remplit aussi son rôle de réseau social.

« On fait de vraies belles rencontres grâce à lui », certifie Maïa, alias @I_trema_a. Il y a 4 ans, Sigrid et elle ne se connaissaient pas. Depuis, elles sont quasiment inséparables.

« Rien ne nous prédestinait à nous rencontrer », expliquent-elles. C’était sans compter sur Instagram, dont l’une des qualités est de s’adresser à toutes les générations.

« De 7 à 77 ans ! », assure Maïa. « Mon fils de 10 ans a un compte, et une grand-mère nous demande régulièrement quand a lieu le prochain Instameet ».

Instameet ? « Oui, nous organisons régulièrement des rencontres entre membres », explique Sigrid.

Rendez-vous est alors donné dans un lieu précis de la ville, et chacun échange ses conseils techniques, discute, et prends le temps de la contemplation.

Tel un remède contre cette vie à cent à l’heure.

Visites guidées